Maigrir avec le régime hypocalorique

Le régime hypocalorique permet de perdre du poids de façon saine en privilégiant la consommation des aliments à faible apport calorifique. Pour éviter les carences, le régime hypocalorique requiert une alimentation variée et équilibrée, incluant des aliments riches en glucide. Pour rester en bonne santé, la consommation d’une quantité réduite de lipide et de protéine est aussi indispensable.

Le régime hypocalorique est un régime à faibles calories qui consiste à réduire les apports énergétiques. Son principe est d’écarter les aliments hypercaloriques, notamment les sucres et les aliments riches en matière grasse. Ce régime a ainsi pour but d’inciter le corps à utiliser ses réserves d’énergie, surtout les graisses superflues, ce qui a pour effet de diminuer le poids. Néanmoins, les régimes hypocaloriques sont difficiles à équilibrer et peuvent entraîner des carences. Pour y remédier, il est important de bien connaître et de tenir compte des apports énergétiques de chaque aliment. Un régime hypocalorique permet également de contrôler les habitudes alimentaires et de lutter contre une mauvaise alimentation.

Le régime hypocalorique : privilégier les aliments à faibles calories

Le principe du régime hypocalorique est de brûler les graisses en adoptant une alimentation à faibles calories. Un régime hypocalorique doit comporter en moyenne 1 000 à 1 600 kcal, à répartir sur les trois principaux repas. Afin d’éviter les carences, il est important d’arriver à un bon équilibre entre les apports en protide, en lipide et en glucide.

Les protéines d’origine animale et végétale doivent représenter 15% des apports énergétiques quotidiens. Les viandes, les œufs et les poissons sont les aliments riches en protéine. Il est préférable de choisir les viandes maigres comme le boeuf maigre, le jambon blanc dégraissé, les volailles sans peau, le filet mignon de porc ou le lapin. Les sources de protéines végétales présentent l’avantage de contenir moins de graisse. Il s’agit notamment des haricots, petits pois, lentilles, soja et certains légumes verts.

Les lipides se retrouvent notamment dans le beurre, l’huile et la margarine. Ces aliments doivent représenter de 30 à 35% des apports énergétiques. En effet, les lipides contiennent entre autres des acides gras essentiels pour assurer les fonctions vitales de l’organisme. Ils permettent également l’assimilation de certaines vitamines. Ainsi, malgré leur haute valeur calorique, la consommation de lipide est nécessaire. Une quantité de 30 à 40 grammes par jour, soit à peu près 3 à 4 cuillerées à soupe d’huile, est suffisante.

Par ailleurs, la consommation des produits de charcuterie, ou de viennoiserie, de pâtisserie, de friture, de confiserie et des viandes riches en matière grasse est à proscrire. La prise d’une collation dans la matinée et au cours de l’après-midi permet d’éviter les creux entre les repas et donc les fringales. Les collations conseillées sont le fromage blanc maigre, la crème allégée, le riz au lait, le yaourt écrémé accompagné d’eau, de café, de tisane ou de thé sans sucre. Une seule pâtisserie est autorisée à raison d’une fois par semaine. L’un des principes de base du régime hypocalorique est surtout de ne jamais sauter aucun des principaux repas.

Le régime hypocalorique : les résultats et les contraintes

Comme le régime hypocalorique tient beaucoup compte des valeurs nutritionnelles, il est toujours nécessaire de peser chaque aliment afin de ne pas faire des excès. Le régime hypocalorique permet de maigrir progressivement en mangeant sainement. Il est efficace à condition de bien suivre les instructions à la lettre. En moyenne, après un mois de régime, une perte de poids de 2 kg est constatée.

Le régime hypocalorique peut être lent pour ceux qui recherchent des résultats immédiats. Cependant, ce régime présente l’avantage de ne pas nuire à la santé comme c’est le cas pour certains régimes draconiens. Et bien qu’il soit surtout adapté pour ceux qui veulent perdre quelques kilos superflus, le régime hypocalorique peut également devenir une nouvelle habitude alimentaire très saine. En effet, il permet d’adopter une bonne hygiène alimentaire en variant l’alimentation.

Cependant, pour ceux qui veulent perdre plus de 5 kg, il est toujours mieux de demander l’avis d’un médecin ou d’un diététicien. En effet, un objectif de perte de poids conséquent nécessiterait de prolonger le régime sur plusieurs semaines. Seul un professionnel pourra conseiller un régime efficace, sain et permettant de ne pas reprendre les kilos perdus.

Both comments and pings are currently closed.

One Response to “Maigrir avec le régime hypocalorique”

  1. montana2000 dit :

    MAIGRIR EN MANGEANT SAINEMENT
    Se nourrir est une nécessité vitale, les aliments n’apportent pas que de la nutrition mais aussi de la protection contre beaucoup de maladies. Nous devons manger des aliments qui apportent quotidiennement à notre organisme la quantité de calories indispensables à son fonctionnement, mais aussi des aliments qui apportent tous les nutritifs indispensables à la vie. La perte de poids peut être une chose faisable en équilibrant notre alimentation.
    Agnès Montana